L’exploitation du pétrole sur le territoire français

L’exploitation du pétrole sur le territoire français

Posté le 24 Juil 2019

Partager cet article :

Depuis plus de 60 ans, la France exploite le pétrole sur son territoire. Une activité à forte retombées économiques, et qui a sa place dans l’écosystème énergétique de demain.

L’histoire du pétrole en France

L’histoire du pétrole en France débute au XVIIIe siècle, lorsque le tout premier gisement de pétrole est découvert à Pechelbronn, en Alsace.

Son importance croît à partir du XIXe siècle et du début de l’ère industrielle.

Malgré tout, ce n’est qu’au XXe siècle que le pétrole revêt un réel intérêt.

Durant la Première Guerre mondiale, le pétrole est utilisé massivement pour les camions, les automobiles, l’aviation et l’artillerie. La France n’ayant pas assez de pétrole, elle demande à son allié américain de lui en fournir. Il a, dès lors, un enjeu à la fois sociétal et politique.

En 1956, l’État adopte le Code Minier. Il remplace la loi impériale de 1810 qui avait posé les bases du droit minier en France. Ce Code donne alors un cadre légal à l’activité pétrolière : il précise les conditions d’exploitation et régit les relations entre exploitants, propriétaires et voisins de la société pétrolière.

Enfin, le premier choc pétrolier de 1973 convint l’État français d’investir pour sa propre indépendance énergétique. Cela favorise le développement de l’exploitation pétrolière française.  

L’état des lieux de production pétrolière française de nos jours

Aujourd’hui, 63 gisements sont encore en activités sur le territoire français. Ils se situent, essentiellement, dans les bassins parisien et aquitain, avec notamment Champotran (Seine-et-Marne), Itteville (Essonne) et Parentis-en-Born (Landes).

En 2018, 800 000 tonnes de pétrole ont été extraits, soit 1 % de la consommation française.

Cette production est limitée, mais elle a des retombées économiques précieuses pour le territoire français. En effet, l’exploitation pétrolière en France a un chiffre d’affaires annuel d’environ 750 millions d’euros, et des revenus fiscaux de l’ordre de 40  millions d’euros par an. De plus, ce secteur fait travailler environ 5 000 personnes, dont 1 500 salariés en emplois directs.

L’avenir de l’exploitation pétrolière en France

Les réserves d’hydrocarbures encore présentes dans le sous-sol national sont estimées entre 50 et 100 milliards de barils, soit 100 fois plus que la quantité extraite en 60 ans.

À l’avenir, le pétrole continuera de participer de manière active au transport mondial de marchandises, et sera un élément crucial dans l’essor des véhicules hybrides.

Sources :