Comment se forme le pétrole ?

Comment se forme le pétrole ?

Posté le 14 Août 2019

Partager cet article :

Le pétrole est la première source d’énergie dans le monde. Son processus de fabrication dure plusieurs millions d’années : le kérogène, provenant de matières organiques, doit être exposé à de fortes températures et pressions.

Le pétrole, qu’est-ce que c’est ?

Le pétrole est d’un mélange d’hydrocarbures et de composés organiques. Il est issu d’un processus de fabrication qui dure environ 150 millions d’années.

Cette énergie fossile est devenue, à partir des années 50, la première source d’énergie dans le monde. Satisfaisant plus de 30% des besoins énergétiques, elle est omniprésente dans notre quotidien : carburants, origine de nombreux matériaux (plastiques, peintures, colorants, cosmétiques, etc.), source d’électricité, etc.

Sa matière première : les matières organiques

Les matières organiques sont issues des êtres-vivants : animaux, végétaux, bactéries etc. Dans les milieux marins, elles sont en grande partie détruites par des bactéries. Cependant, une faible partie se dépose à la surface du sol.

Elles se mélangent alors avec des matières minérales, principalement du sable, créant ainsi les sédiments.

La formation du kérogène

Durant des millions d’années, les sédiments se déposent à la surface du sol marin sous forme de couches successives.

Ces couches, une fois ensevelies, subissent alors différentes transformations.

Dans un premier temps, sous l’action de bactéries, les matières organiques perdent leur oxygène et leur azote. Cela devient alors du kérogène. 

Par la suite, dès 1000 m de profondeur, les matières minérales se solidifient pour former la roche-mère.

Le kérogène est alors piégé, et s’enfonce sous son poids. Il est soumis à de fortes pressions et des températures de plus en plus élevées.

Vers 3000 m de profondeur, à environ 100°C, un « craquage thermique » se produit : le kérogène se transforme alors en un mélange d’hydrocarbures liquides, le pétrole brut. À plus de 5000 m, le pétrole « craque » de nouveau pour devenir de l’hydrocarbure sous forme gazeux, appelé méthane. 

La naissance de “gisement de pétrole”

Suite à ces transformations, le pétrole, plus léger que l’eau, remonte vers la surface. Deux phénomènes peuvent alors se produire.

S’il ne rencontre pas d’obstacle, il atteint la surface. Le pétrole s’oxyde alors, ne laissant que des résidus solides : c’est le bitume.

Ou, lors de sa remontée, il peut rester piégé sous la surface terrestre. Il s’accumule dans des roches poreuses, qui forment un réservoir. Pour cela, il est nécessaire que ces roches soient surmontées par d’autres roches, dites « imperméables ».

Ce sont ces réserves qui forment les gisements de pétrole. Selon la quantité accumulée, elles sont exploitables ou non par les pétroliers.

Sources :