PLF 2019 : une mauvaise blague pour le secteur des TP et des transports ?

PLF 2019 : une mauvaise blague pour le secteur des TP et des transports ?

Posté le 14 Nov 2018

Partager cet article :

Le Conseil des ministres du lundi 24 septembre 2018 était, notamment, consacré à la présentation du projet de loi de Finances pour l’année 2019.

Dans sa recherche permanente d’économies, le gouvernement aurait décidé d’intégrer au texte la fin du taux réduit de la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) appliqué au gazole non-routier (GNR) pour certains secteurs industriels, à commencer par le bâtiment et les travaux publics. Cette suppression devrait intervenir dès le 1er janvier 2019.

D’après une information des Echos, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, va prochainement annoncer la fin de cet avantage fiscal, qui jusqu’alors concernait les camions et autres engins de chantiers. Selon le quotidien économique, cette niche fiscale coûterait environ 2 milliards d’euros à l’Etat chaque année. Sa suppression lui permettrait d’engranger 900 millions d’euros, dont 300 à 400 millions proviendraient du secteur du BTP, preuve du poids de ce dernier dans la balance budgétaire.